Pourquoi ce roman       Bibliographie     Articles et interview    Retour vers l'accueil      

-


« Elle hurle : "Mamman ! Mamman !", escalade le garde-fou, sauta sur la plage de la piscine et courut jusqu'à l'entrée du Village en suivant l'allée qui longeait chaque maison, comme un chemin de ronde. [...] Le jeune homme l'attendait près de la barrière abaissée, sous l'oeil méfiant d'une des quatre caméras.
- Bonjour, Elena. Je suis ton frère Ugo. Je t'ai manqué ? »


Elena a dix ans quand son grand frère part, ne supportant plus son père, un ambitieux fou, obsédé par le golf et l'argent. Six longues années de souffrance et de questions se sont écoulées. Le jour où il réapparaît, l'adolescente est ivre de joie. Mais Ugo a tellement changé ! Le bonheur des retrouvailles fait, peu à peu, place à un sentiment de malaise insidieux, de plus en plus pesant...

Jean-Paul Nozière excelle ici à dépeindre une de ces résidences pour riches : obsession sécuritaire et névroses familliales garanties.

Éditions Syros, Collection Rat Noir - février 2009
www.syros.fr

disponible en version numérique    numilog

Quelques critiques...


Elena habite une résidence sécurisée en Bourgogne, construite par son père, promoteur du lotissement, qui s'est inspiré du modèle américain. Une existence dorée, à l'écart du village, mais terriblement monotone. Ses parents ne s'entendent plus: son père est autoritaire et obsédé par l'argent, sa mère est dépressive depuis la fugue de leur fils, Ugo, six ans plus tôt. Cet été, Elena a grandi et tombe éperdument amoureuse de Lucas, le fils du gardien. Mais le retour d'Ugo dans la famille va bouleverser l'ordre établi. Le garçon a changé, devenant taciturne, violent et grossier. Elena est inquiète, tout comme le gardien, Marc Porato, qui le surveille attentivement. Si le récit alterne les points de vue, le lecteur adolescent privilégiera sans aucun doute celui d'Elena, à fleur de peau. Le lecteur adulte pourra préférer le gardien désabusé, qui rappelle les grandes figures d'enquêteurs «privés» du roman noir. Le roman mêle habilement les non-dits familiaux à l'intrigue policière. Une ambiance étouffante, un fait divers qui sonne juste, probablement inspiré de la réalité, dans laquelle Jean-Paul Nozière puise volontiers. Tous les ingrédients sont là pour que chaque lecteur puisse imaginer son propre film noirl Le texte mériterait une couverture plus attrayante que cette illustration démodée. À lire absolument et sans limite d'âge !

Cécile Robin-Lapeyre, Lecture Jeune, septembre 2009

-----

Elena était encore une enfant quand son frère Ugo a quitté la maison. Six ans sans nouvelles, une absence insoutenable qui détruit peu à peu les liens familiaux. Elena, devenue adolescente, vit dans l'ennui et l'isolement, d'autant plus que les parents et leur fille sont coupés du monde extérieur, dans une « résidence » de villas de luxe ultra-protégée, avec caméras de vidéosur-veillance et gardien qui filtre les entrées. Mais, un jour, Ugo réapparaît ! Et très vite, chacun se met à vivre comme si rien ne s'était passé. Ppurtant, Ugo a changé, beaucoup changé, et Elena commence à douter... Est-ce vraiment son frère ? Un roman prenant, porté par une écriture ciselée : l'auteur réussit le tour de force de nous livrer un huis clos à la fois étouffant et glacial !

E.K., La revue des livres pour enfants, juin 2009

-----

Enigme familiale A seize ans, Ugo Jeunet prenait ses cliques et son sac, loin de la propriété familiale. Motif ? Un père riche et arrogant, traçant pour son fils une vie de champion de golf. Mais Ugo n'a pas vocation à devenir gosse argenté sur green. Six ans plus tard, sans jamais avoir donné signe de vie, Ugo réapparaît. Les Jeunet retrouve le fils prodigue et l'harmonie. Celui-ci reste discret sur son errance : un an de prison à Barcelone, la galère-tout est dit. Faisant table rase du passé, il endosse le costume-cravate qu'imposé le standing de la firme paternelle. Elena, sa sœur cadette, est intriguée de redécouvrir ce frère fantasmé. Mais pourquoi ne se souvient-il pas de la chouette porte-bonheur qu'il lui avait offerte ? Pourquoi ses manières et son langage ont-ils tant changé ? Qui est vraiment Ugo ? Marc, gardien de la propriété des Jeunet et ancien flic, se pose la même question. Jean-Paul Nozière régale avec ce roman noir qui sonne vrai. Inspiré de l'affaire Bourdin, il met en lumière notre douce propension à croire au Père Noël. Mystères et névroses familiales garantis.

N.R., Lire, juin 2009

-----

Ugo a seize ans lorsqu'il part de chez ses parents. Il n'en peut plus de subir la pression de son père, riche homme d'affaires, qui veut à tout prix que son fils, amateur de golf, devienne un champion. Il quitte aussi un cadre de vie étouffant, celui des résidences luxueuses dans un quartier privé et protégé, surveillé sans cesse par des caméras et un gardien. Elena, sa petite sœur de 10 ans, est effondrée. Six ans plus tard, Ugo revient sans prévenir. Après la joie des retrouvailles, Elena se rend compte que son frère a décidément énormément changé. Elle n'est pas la seule : Lucas, le fils du gardien du lotissement, ne retrouve plus son ancien copain dans ce jeune homme arrogant. Un roman noir qui traite de l'obsession sécuritaire et de l'usurpation d'identité, des thèmes peu souvent abordés. Dès la 4e. C. B.

Inter CDI, mai-juin 2009

-----


La lecture de ce roman donne froid dans le dos et offre une vision inquiétante des êtres humains et du monde qui nous entoure. Et c’est avec grand plaisir que nous lisons ce roman original et renversant. les histoires sans fin

Jean-Paul Nozière nous offre donc un roman noir très fort, où le sujet de l'usurpation d'identité est abordé de manière pertinente et crédible. A conseiller à tous les amateurs du genre! Suspends ton vol

Voici un roman qui capte intensément l'attention du lecteur... 123otium

La mise en scène sait instaurer d'office un climat de suspicion, le cadre du Village est en lui-même un vase clos, les sentiments étouffent, les passions sont exacerbées... Chez Clarabel


-----



J. Rémy, le Bien Public (29 mars 2009)



Sciences & Vie Junior (juin 2009)



vu sur...  l'Express.fr

Enigme familiale

A seize ans, Ugo Jeunet prenait ses cliques et son sac, loin de la propriété familiale. Motif? Un père riche et arrogant, traçant pour son fils une vie de champion de golf. Mais Ugo n'a pas vocation à devenir gosse argenté sur green. Six ans plus tard, sans jamais avoir donné signe de vie, Ugo réapparaît. Les Jeunet retrouve le fils prodigue et l'harmonie. Celui-ci reste discret sur son errance: un an de prison à Barcelone, la galère... tout est dit....

La suite sur le site de l'Express.fr....